Author: dissidences

Louis-Pascal Jacquemond, L’espoir brisé. 1936, les femmes et le Front populaire, Paris, Belin, 2016, 439 pages, 23 €

  Un compte rendu de Morgan Poggioli Parmi les publications sorties à l’occasion du 80e anniversaire du Front populaire1, le livre de Louis-Pascal Jacquemond se distingue par son approche spécifiquement centrée sur les femmes. Se proposant de faire une synthèse des travaux récents sur la question genrée durant les années…

Fred Duval, Jean-Pierre Pécau (scénario), Fafner (dessin et couleurs), Jour J tome 23. La République des esclaves, Paris, Delcourt, collection « Série B », 2016, 58 pages, 15 €.

  Un compte rendu de Jean-Guillaume Lanuque On le sait, Spartacus, figure par excellence de l’esclave révolté, a nourri bien des fictions depuis le XIXe siècle, en littérature, au cinéma ou à la télévision1. Cette fois-ci, c’est au tour de la série uchronique « Jour J »2 de s’en emparer. Le point…

Reconnaître le retour du religieux, une parole impossible à gauche ? A propos de Jean Birnbaum, Un Silence religieux. La gauche face au djihadisme, Paris, Seuil, 2016, 240 pages, 17 €

  Un billet de Christian Beuvain et Jean-Guillaume Lanuque De Jean Birnbaum, nous avions chroniqué en leur temps Leur Jeunesse et la nôtre. L’espérance révolutionnaire au fil des générations1, et Les Maoccidents. Un néoconservatisme à la française2. Dans ce nouvel essai, divisé en six chapitres, avec introduction et conclusion, il…

Karin Boye, La Kallocaïne (Kallocain), Toulouse, Ombres, collection « Petite bibliothèque ombres », 2014 (1940 pour l’édition originale), 192 pages, 11 €.

  Un compte rendu de Jean-Guillaume Lanuque De la riche lignée des dystopies, qui ont connu un épanouissement sans précédent au XXe siècle, le grand public retient essentiellement Le Meilleur des mondes d’Aldous Huxley (1932), 1984 de George Orwell (1949) et Fahrenheit 451 de Ray Bradbury (1953). Pourtant, certains romans…

Toussaint-Louverture, Mémoires, suivi du Journal du général Caffarelli, Paris, Mercure de France, collection « Le temps retrouvé », 2016, 188 pages, 7,50 € [édition établie et présentée par Philippe Artières]

  Un compte rendu de Frédéric Thomas Étonnant, ce livre l’est du fait de son auteur, ainsi que par son histoire. Il fut écrit par celui qu’on surnomma « le Premier des Noirs », l’un des héros de la révolution haïtienne ; le général Toussaint-Louverture (1743-1803). Il eut un destin aussi romanesque que…

Benoît Abtey, Jean-Baptiste Dusséaux (scénario), Mayalen Goust (dessin et couleurs), Kamarades. 2 – Tuez-les tous !, Paris, Glénat, 2016, 62 pages, 13,50 €.

  Un compte rendu de Jean-Guillaume Lanuque Tuez-les tous ! est la suite directe de La Fin des Romanov1, et peut-être l’épisode central d’une œuvre destinée à devenir, a minima, une trilogie. L’album commence donc avec la scène conclusive du premier tome, la famille Romanov étant sur le point d’être exécutée…

René Mouriaux, Michel Pigenet, et alii, Histoire de la CGT, Paris, IHS-CGT, Éditions ouvrières, 186 pages, 18 €.

  Un compte rendu de Georges Ubbiali Cette histoire de la CGT s’inscrit dans une longue lignée. Elle se distingue (nettement) d’autres parutions par un double aspect. Tout d’abord, le projet étant conduit par l’Institut d’histoire sociale de la CGT, il mêle les nombreuses plumes (9 contributeurs/trices, plus une préfacière…

Guillaume Goutte, Pour l’anarcho-syndicalisme. Contre toutes les dominations, Paris, Nada, collection « Manières d’agir », 2016, 88 pages, 8 €.

  Un compte rendu de Jean-Guillaume Lanuque Le petit opuscule que signe Guillaume Goutte, correcteur, membre de la CGT et du groupe anarchiste Salvador-Segui, tient presque lieu de manifeste, tout au moins d’un essai visant à (re)légitimer l’anarcho-syndicalisme, qu’il considère comme la voie idéale permettant de mener à une société…

Daniel Audoux, L’Actualité du Trotskysme. La Quatrième Internationale pour l’émancipation des travailleurs, Saint-Denis, Edilivre, 2015, 342 pages, 28 €.

  Un compte rendu de Jean-Guillaume Lanuque Ces dernières années, après l’embellie des années 2000, le trotskysme est redevenu un sujet de l’ombre pour les médias et les maisons d’édition. On ne peut donc qu’être intéressé par la parution d’un ouvrage somme, qui plus est d’un auteur jusqu’à présent inconnu…

Florence Pazzottu, Frères numains (Discours aux classes intermédiaires), postface de Bernard Noël, Marseille, Al Dante, 2016, 112 pages, 8,50 €.

  Un compte rendu de Frédéric Thomas Un appel, une interpellation – « tant que c’est encore possible » – et, peut-être plus que tout une sommation, à regarder ça : « ça fout des camps partout, ça les exporte même, les murs, les camps, ça traque, ça fait le tri, dans la numanité,…

Jean-Louis Comolli, Daech, le cinéma et la mort, Paris, éditions Verdier, 2016, 128 pages, 13,50 €.

  Un compte rendu de Frédéric Thomas De prime abord, au vu de l’urgence et des enjeux, il pourrait sembler secondaire, voire anecdotique, de s’interroger sur les clips de Daech. Mais ceux-ci ne sont pas une annexe de la terreur. Ils ne viennent pas « en plus » ou « à côté » ; ils…

Boualem Sansal, 2084. La fin du monde, Paris, Gallimard-NRF, collection « Blanche », 2015, 288 pages, 19,50 €.

  Un billet de Jean-Guillaume Lanuque Sorti dans le cadre de la rentrée littéraire 2015, 2084. La fin du monde, de l’écrivain algérien Boualem Sansal (né en 1949, il fut plusieurs fois censuré dans son pays), s’inscrit d’emblée dans une filiation prestigieuse tout autant que classique, celle du 1984 de…

Fethi Benslama (dir.), L’Idéal et la cruauté. Subjectivité et politique de la radicalisation, Paris, Lignes, 2015, 203 pages, 20 €.

  Un billet de Christian Beuvain Coordonné par Fethi Benslama, psychanalyste, universitaire, spécialiste du fait religieux (et plus spécifiquement de l’islam), cet ouvrage regroupe les contributions (13 au total) d’une journée d’étude1, qui elle-même faisait suite à un colloque consacré à l’état des savoirs sur le djihadisme (en mars 2015).…

Hommage à Jacques Signorelli (1921-2016)

Jacques Signorelli (à droite), lors de l’entretien collectif avec d’anciens de Socialisme ou Barbarie, le 8 février 2014, par Frédéric Thomas (à gauche) Un billet de Frédéric Thomas Nous venons d’apprendre le décès de Jacques Signorelli, à l’âge de 95 ans. Représentant en matériel dentaire, il milita après la Seconde…

Christophe Darmangeat, Le communisme primitif n’est plus ce qu’il était. Aux origines de l’oppression des femmes, Toulouse, Smolny, 2009, 464 pages, 20 €.

Un compte rendu de Jean-Guillaume Lanuque Christophe Darmangeat est docteur en sciences économiques et enseignant à l’Université Paris VII. Avec ce livre, il revisite et réactualise l’ouvrage classique de Friedrich Engels, L’origine de la famille, de la propriété privée et de l’État, lui-même basé en grande partie sur les travaux…

Alain Badiou, Notre mal vient de plus loin. Penser les tueries du 13 novembre, Paris, Fayard, collection « Ouvertures », 2016, 63 pages, 5 €

Un billet de Christian Beuvain Dans ce court essai, qui fut d’abord une intervention de séminaire1, le philosophe Alain Badiou propose sa lecture des attentats djihadistes du 13 novembre 2015, « carnage (…) d’une « violence abjecte » (p. 12), « meurtre de masse » (p. 13, 33, 50). Découpée en sept parties de longueur…