Author: macherey

Vivre et penser entre les lignes : la philosophie vivante de Tim Ingold (1)

Pierre Macherey   Tim Ingold, qui enseigne l’anthropologie à l’Université d’Aberdeen, déclare à propos de sa discipline : « Nous pouvons être nos propres philosophes, mais nous pouvons le faire mieux, en menant une réflexion philosophique qui prendrait en compte nos observations et notre engagement dans le monde ainsi que nos…

ENTRE CIEL ET TERRE : “Cinq semaines en Ballon (Voyage de découvertes en Afrique par trois Anglais)” DE JULES VERNE

  Pierre Macherey Les renvois au roman de Jules Verne sont indiqués en référence à la reprise, avec ses illustrations d’origine, de l’édition réalisée un siècle auparavant par Hetzel (Le Livre de poche, Paris 1966). Selon Julien Gracq, Jules Verne, en dehors de toute considération d’ordre proprement esthétique, a enrichi le…

Identité 2 : L’identité fantôme

Pierre Macherey L’identité fantôme (les Untitled Film Stills de Cindy Sherman) Dans son étude Le Photographique – Pour une théorie des écarts1, Rosalind Krauss soulève la question suivante : du moment où la photographie est considérée comme appartenant à plein titre aux arts de la figuration plastique, non seulement de quel…

Pierre Macherey : “Canguilhem et la philosophie”

Exposé présenté le 15 juin 2012 au colloque « Un entre-deux-guerres philosophique : la formation de Georges Canguilhem » (Université Paris VIII)   La réserve était, chez Canguilhem, davantage encore qu’un trait de caractère, une attitude d’esprit, une position assumée en conscience, sans concession. C’est ce qui explique que, en considérant que cela ne…

Pour une philosophie au sens large

Pierre Macherey Exposé présenté le 26/03/2012 à l’ENS Ulm dans le cadre des « Lundis de la philosophie »   Mettre en avant la référence à une « philosophie au sens large », c’est en premier lieu adopter une perspective polémique. C’est en particulier remettre en question l’excessive concentration de la pratique de la…

Deux figures de l’interpellation : « Hé, vous, là-bas ! » (Althusser) – « Tiens, un nègre ! » (Fanon)

Pierre Macherey   Exposé présenté  le 10 février 2012 dans le cadre de la journée d’études « Le sujet et le pouvoir » de l’UMR STL.   Le texte qu’Althusser a publié en 1970 sous le titre « Idéologie et Appareils idéologiques d’Etat », où est avancée la thèse de l’interpellation de l’individu en…

Pierre Macherey : “Les paradoxes de la seconde nature”

Projet de préface à un ouvrage de Bertrand Ogilvie à paraître aux éditions L’Harmattan.   La réflexion de Bertrand Ogilvie présente à première vue un caractère inhabituel, voire même paradoxal, qui s’explique par son refus manifeste de se plier aux contraintes d’une rhétorique de l’achèvement, appuyée sur une logique de…

Pierre Macherey : “La raison et les normes”

        A première vue, les notions de raison et de norme sont appariées, voire même indissociables. Normer ou normaliser, c’est assurer, dans un domaine donné, la mise en conformité de ses éléments à une règle commune, donc unifier un divers conformément à l’idéal de rectitude qui inspire en principe et…

Pierre Macherey : Compte rendu de : François Frimat, « Qu’est-ce que la danse contemporaine ? », PUF, 2010.

François Frimat, Qu’est-ce que la danse contemporaine ?, éd. PUF, coll. Intervention philosophique, 2010 En soulevant la question « Qu’est-ce que la danse contemporaine ? », François Frimat se propose de porter un regard philosophique sur ce phénomène étrange, déroutant, qui mêle indistinctement les caractères de l’intellectualité et de la…

Pierre Macherey : “Le cours magistral (3)”

La pratique enseignante et ses apories (Hegel, encore)           En vue de pousser plus loin l’analyse, on peut continuer à utiliser l’exemple de l’enseignement de Hegel, mais en exploitant d’autres sources que celle qui vient d’être examinée, témoignage rétrospectif d’un élève subjugué, entièrement conquis, dont les souvenirs formatés reproduisent à…

Pierre Macherey : « Le cours magistral (1) »

(ce texte vient en complément des études sur les problèmes de l’université présentées au cours de l’année 2009-2010)         A l’université, « ça parle », et pas n’importe comment, mais dans un langage codé, voire même surcodé. Ce langage circule grâce à la structure d’accueil qui lui est offerte par la « relation…

Pierre Macherey : « Le quasi-hégélianisme de Proudhon (3) »

L’échec relatif de son essai d’investir le terrain de la philosophie a amené Proudhon à revenir à celui de l’économie dont il s’était imprudemment éloigné : ce qu’il a fait en composant son Système des contradictions économiques ou Philosophie de la misère paru en 18461. Pourtant, dans ce nouvel ouvrage où…

Pierre Macherey : « Le quasi-hégélianisme de Proudhon (1) »

Dans une page de ses Carnets datée de 1845, où il recense de manière grandiloquente ses titres de gloire, « Qui a nié la propriété ? Moi… Qui a constitué l’économie politique ? Moi…, etc. », Proudhon mentionne : « Qui a résolu le problème de la certitude ? Moi et Hegel »1. Dans son Système des contradictions…

Entretien avec le professeur Ulrich Johannes Schneider (Leipzig)

Ulrich Johannes Schneider : Quand avez-vous lu Spinoza pour la première fois ? Pierre Macherey : Au lycée, en classe terminale, sans rien y comprendre, bien sûr : je me souviens que le professeur avait fait toute une leçon en s’appuyant sur les deux dernières propositions de la 2e partie de l’Ethique (sur volonté…

Pierre Macherey : « La communication et ses failles : des « Héritiers » à « La reproduction » (Bourdieu/Passeron)

(cette étude se situe dans le prolongement de celles qui ont été présentées pendant l’année 2009-2010 autour du thème de l’université, et particulièrement de celle consacrée au concept de « discours universitaire » chez Lacan, qui donnait une première approche de ce que peut être la lingua universitatis, ou LU)         Dans…