Author: PERRIN Jacques-Aristide

Critique du film « La Terre éphémère » (2014) de George Ovashvili

Derrière ce titre poétique se cache un film géorgien à l’esthétique épurée contant le labeur agricole d’un vieil homme et de sa petite fille sur une bande de terre fertile formée par la décrue printanière au milieu du fleuve Inguri. … Lire la suite →

Construire une identité avec l’élément eau : une gageure ?

La visée d’un reportage sur le fleuve Dordogne, que S-Eau-ciétés mettra en ligne sur le blog en temps voulu si sa réalisatrice-chercheuse Emilie Cremin (GEOLAB) donne son accord, questionne un entêtant et intéressant sujet pour le monde de la recherche et … Lire la suite →