Author: Christophe Rodo

L’apaisante forêt (chronique 108)

Le simple fait de regarder une forêt pourrait avoir des conséquences assez impressionnantes. Après u…

L’éreintant oubli (chronique 97)

Oublier un souvenir précis peut sembler plus difficile que d’essayer de le conserver en mémoire ; au…

Le dormant polyglotte (chronique 95)

Apprendre une nouvelle langue, simplement en dormant semble maintenant possible, mais les résultats …

La strangulante cravate (chronique 94)

Porter une cravate, ajoute une touche de finesse, une touche d’élégance, mais cette strangulation es…

Le bonheur de donner (chronique 91)

Au niveau cérébral, donner pourrait être mieux et provoquer plus de plaisir, plus de bonheur que rec…

La terrifiante invasion des sosies (chronique 90)

Pour certains individus, toutes les personnes qui les entourent, toutes les personnes qu’ils connaissent, ne sont que des imposteurs, que des sosies postés pour remplacer tout le monde. Il semblerait que ces étranges perceptions puissent survenir à la suite du dysfonctionnement de certaines régions cérébrales participant à la reconnaissance visuelle,…

L’inquiétante change-peau (chronique 89)

Pour certains individus, le vieil homme en train de promener son chien dans la ruelle, le chauffeur de bus, la boulangère, le marchand de journaux, la petite fille qui sort de l’école ne sont qu’une seule et même personne ; une personne capable de prendre l’apparence de n’importe qui, une…

Le physionomisme canin (chronique 88)

L’histoire entre les chiens et les humains remontent à des temps immémoriaux, si bien que l’activité cérébrale du meilleur ami de l’Homme pourrait avoir certaines particularités au contact de l’espèce humaine et notamment à la vision des visages. Les chiens semblent capables de traiter de manière différente un visage humain,…