Author: Claire Sicard

Ronsard et son coup de Jarnac [2016]

Dès ses débuts, au milieu du XVIe siècle, Ronsard a l’ambition de devenir non seulement un poète de …

« Tant, tant est trop, et trop n’est pas durable » ou comment suivre les vers d’autrui

Exposé du cas : un huitain attribué à F Ier est parfois un dizain, par adjonction à la fin d’un distique liminaire ailleurs : voir http://jonas.irht.cnrs.fr/consulter/oeuvre/detail_oeuvre.php?oeuvre=21498 un seizain est parfois un 18ain par adjonction du même distique liminaire, mais cette fois au début. La pièce peut être attribuée à FIer d’après…

Florent Copin associe Saint-Gelais, Homère, Marot et Virgile dans l’épître dédicatoire du ms. Chantilly 530

Dernière mise à jour : 30 juin 2018 Dans l’épître dédicatoire en vers qu’il adresse au Cardinal Jean III de Lorraine pour lui présenter son recueil manuscrit de « chants royaux, ballades et rondeaux, sur le concept de l’Immaculée Mere de Dieu », aujourd’hui conservé au Musée Condé de Chantilly sous la…

Robert Le Rocquez mentionne Mellin de Saint-Gelais parmi les grands poètes du règne de François Ier (c. 1559)

Dernière mise à jour : 16 août 2017 En 1589, Robert Le Rocquez le Jeune fait paraître les œuvres que son oncle et quasi homonyme – Robert Le Rocquez, prélat normand – a composées avant sa mort, c. 1560. La pièce majeure de cet ensemble, publié à Caen chez Pierre…

Identification de M.R.R., ami de Paul Angier

Dans L’Expérience de Paul Angier, ensemble poétique de sept pièces composé dans le cadre de la Querelle des Amyes et publié (pour tout ou partie) dans les différentes éditions du recueil polygraphique du Mespris de la cour (1544 et suivantes), la pièce principale, L’Honneste amant, est suivie d’épigrammes post-liminaires. Parmi…

« Pace non trovo, et non ho do far guerra » : une traduction anonyme d’un sonnet de Pétrarque

Au f. 99 v° du ms. BN fr 12489, copié dans les années 1530, se trouve une « espitre balladée » (sic) qui constitue une traduction, a priori inédite, du sonnet 134 du Canzionere de Pétrarque (« Pace non trovo, et non ho do far guerra« ). Le texte du manuscrit ne comporte aucune ponctuation. Pour…

Mellin de Saint-Gelais, conservateur de la Bibliothèque royale

A la mort du dauphin François (1536), Mellin de Saint-Gelais devient conservateur de la bibliothèque royale à Blois, jusqu’à ce qu’elle rejoigne, en 1544, celle de Fontainebleau. Le 28 décembre 1537, François Ier crée à Montpellier le “dépôt légal” par une ordonnance dans laquelle il défend à tous imprimeurs et…

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search