Author: Benoît Kermoal

Un deuil de guerre: André Durkheim, décembre 1915

Pour saisir au mieux ce que représente pour les socialistes l’expérience de la Première Guerre mondiale, il importe de reconstituer le parcours de militants mobilisés durant ces années de conflit. Il s’agit d’un travail fastidieux qui nécessite de croiser des sources habituelles dans l’histoire politique du socialisme avec d’autres sources…

Comment commence l’enquête? Le cas Lalouet

Le dossier du lieutenant Lalouet est conservé au SHD de Vincennes J’avais annoncé dans le dernier billet que je parlerai d’un long article de Louis Lhévéder sur son voyage en Allemagne durant l’été 1939 juste avant la déclaration de guerre. Ce député socialiste du Morbihan était un des tenants de…

Conférence à Lorient : «Y a-t-il une morale laïque ?» par Paul Ricoeur

extrait de “L’éveil du Morbihan”, 16 juin 1939 Les récentes déclarations du ministre de l’éducation Vicent Peillon sur sa volonté de mettre en  place un enseignement de la «morale laïque» ont suscité de nombreuses réactions. Si on laisse de côté les déclarations de certains  commentateurs ou hommes politiques de droite…

Le Cri suspendu

Le Réveil socialiste, 13 février 1915, photo DR Pour connaître l’action des militants socialistes durant la première Guerre mondiale, il est nécessaire de faire appel à plusieurs sources, mais malgré cela, il est bien difficile de saisir l’importance de ces années de conflit pour les membres de la Sfio. En…

Paulhan,le Mongol extraordinaire et le socialisme en Bretagne

              L’étude localisée du milieu partisan socialiste implique une recherche détaillée sur les structures de l’organisation militante et sur le rôle attribué à chaque adhérent. Cette collecte d’informations peut se faire grâce aux très nombreuses biographies du Maitron, à la recension des données contenues…

Ce que l’on ne trouve pas dans les archives

Archives départementales des Côtes d'Armor, août 2012 Après avoir consulté bon nombre de fonds d’archives ces derniers jours, je voudrais m’arrêter non pas sur les éléments trouvés – nombreux d’ailleurs – mais sur ce que l’on ne trouve pas alors qu’on passe plusieurs heures à chercher. Aux archives départementales des…

Le tournant du mois d’août

Réveil ou mise en sommeil? Après avoir occupé durant le mois de juillet le carnet collectif «Espaces réflexifs» sur une thématique «engagement et distanciation en histoire ouvrière», il me faut revenir à mon travail en cours et sur la place de ce carnet de recherches dans le processus de réalisation…

«Les aventures personnelles que le souvenir nous retrace »: Canguilhem, Ricoeur, l’histoire et l’engagement

        L’engagement des intellectuels en faveur du mouvement ouvrier est une constante de l’histoire du XXème siècle. Pourtant, dans bien des cas, l’adhésion à de tels idéaux reste méconnue, soit parce qu’elle ne concerne par exemple que la jeunesse des intellectuels, soit parce que jusqu’à présent cela…

Au rayon de l’intime: paroles et écrits de militant-e-s

      Il m’a paru important dans cette série de billets sur les enjeux épistémologiques, mais peut-être aussi politiques, d’une pratique réflexive de l’histoire de m’arrêter le temps de ce billet sur l’apport des témoins dans la réalisation d’une histoire à la fois distanciée et engagée du mouvement ouvrier.…

Consentement? Contrainte? Plutôt lassitude

Archives, juillet 2012,DR Je travaille plus particulièrement en ce moment sur les itinéraires de militants socialistes durant la Première Guerre mondiale. Ils sont soit militants avant 1914, soit adhérents à la SFIO après 1918 et j’essaye par le biais d’archives de reconstituer leur parcours durant les années de guerre. C’est…

Premiers fragments d’une histoire réflexive

           Il est temps maintenant pour moi de revenir au point de départ de ma réflexion : comment  peut-on (ou doit-on) concilier l’engagement et la distanciation lorsqu’on pratique l’histoire du mouvement ouvrier ? Mais plus qu’une problématique d’ensemble, cette première interrogation est surtout le moyen d’aborder la question…

Ernest Labrousse ou comment entrer dans le «for extérieur» de l’historien

         Lorsqu’il s’est agi d’établir une liste des historiens dont l’étude pouvait être intéressante en ce qui concerne la problématique générale de ce mois de juillet dans la Villa réflexive, le nom de Camille Ernest Labrousse m’est venu rapidement. J’avais en effet souvenir d’un long entretien qu’il…

Georges Lefranc:entre histoire, socialisme et résilience

quelques livres de Lefranc sur le bureau «L‘auteur a vécu l’événement comme membre de la S.F.I.O. et de la C.G.T., mais en bon universitaire, il a voulu écrire une histoire sans passion.»[1] C’est ainsi que Michel Winock présente en 1966 dans les Lettres françaises Georges Lefranc, auteur de L’Histoire du…

Le 10 juillet des parlementaires socialistes bretons

"L'Histoire jugera" L.Blum, 1945, DR Le 10 juillet 1940 l’ensemble des parlementaires français est amené à se prononcer sur le sort de la constitution de la IIIe République. Ce régime est contesté par un mouvement de fond mis en lumière par la défaite éclair de juin 1940 : l’ensemble de la…

“Cette connaissance intime du sujet”:sur Lucien Febvre

Commencer une réflexion épistémologique et politique sur les rapports qu’entretiennent les historiens du mouvement ouvrier avec leur sujet d’étude en évoquant Lucien Febvre peut sembler étonnant. En effet l’historien est avant tout connu pour être un des grands spécialistes du XVIème, auteur de livres toujours de référence comme Le problème…

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search