Author: François Jacquesson

Le goupil et le loup

Dans son livre sur le Loup, Michel Pastoureau parle1 d’Ysengrin, le loup du Roman de Renart. Ys…

Balthazar

Les grands opéras ou oratorios du répertoire ont puisé dans la Bible comme dans un coffre aux t…

K

Un manuscrit de Franz Kafka : apparaît Joseph K. W, X, Y, Z, on comprend : on en avait besoin, o…

Loin de tout, pas de la faim

En avril et mai 1932, Luis Buñuel et une équipe se rendent dans le nord de l’Estramadure,…

Karambolage, floc et tropf

Karambolage est sans doute mon émission préférée : drôle, instructive, astucieuse, avec une ébe…

Le temps d’Ise

Tous les billets de ce carnet ont un rapport étroit avec le langage. Parfois de très près, parf…

Le blogue et le glas

Au risque de jeter un froid (« le mot seul jette un froid aussitôt qu’il est dit »1 ), ce…

Maria Sybilla Merian

Parmi les nombreux ouvrages d’art et de science où les images et le texte se combinent, il y a …

Vive la campagne !

“Comment accéder à la compréhension du monde que nous avons perdu ou, plutôt, que nous venons d…

Les mots petits vieux

En mémoire du prince de Ligne Julien Vinson (1843-1926), dont la famille était installée à P…

L’invention de l’homme seul

François Truffaut et Claude Jade en 1979.1 Quelques « enfants sauvages » ont été connu…

Le Désespoir du peintre

Heuchera umbrosa1 L’expression « Désespoir du peintre » vise un groupe de plantes prod…

Honolulu

Le faucon emballé dans un journal chinois. Tout le monde revoit, dans le bureau de Sam Spade (Hu…

La Défense et le vélo

Pour Anne Ceci est un vélo J’étais allé voir le plateau de la Défense, puis je m’étais esquivé pour parler des Petits Livres. La Défense me laissait sans voix : je ne trouvais pas quoi en dire. Maintenant j’ai trouvé : la Défense, c’est le contraire d’un vélo. C’est du…

A cache-cache avec le Diable

Dans un billet précédent, consacré avec affection à Ève, au serpent, et à Adam, je remarquai qu’il n’y pas de « diable » dans cette histoire. Or, les mots importent, et c’est pourquoi je m’en mêle. Le diable tient-il dans le mot ? Et si oui, quand on traduit le mot, le diable…