Author: François Jacquesson

Armide en son jardin

Odi come consiglia ! odi il pudico Senocrate d’amor come ragiona !1 Au-delà de Mar…

Rashōmon : le mensonge vrai

Pour nous, Rashomon, c’est le film de Kurosawa, qui a révélé hors du Japon qu’il existait un ci…

La transe et la muse

Acte 1. La transe du langage Un fait est certain : si nous devions peser chacun de …

Langage, langue, dialecte

Quelle est la différence ? ‘Langage’ oriente vers l’abstrait : la c…

De la trace à la ruine

Le Tokaido, 1865. La Route des routes. Elle a totalement disparu. Presque tous ces billets sont …

Balthasar, le mage noir

Les rois mages – les experts sont d’accord – n’étaient pas rois, et n’étaient pas trois. Quel s…

L’art dangereux ?

Seuls les musiciens se souviennent que Winnie a commandé à Manuel de Falla un opéra pour son th…

Le papillon de l’illusion

Dans un billet précédent1, il a été question de « l’Effet papillon » : rien de c…

La concurrence et la science

Des collègues1 discutent d’un chercheur américain qui a truqué son “nombre de citations…

L’avenir de l’âge

Une jeune femme d’environ 20 ans m’a dit que sa génération, c’était tout différent. Le désir d’…

Un appendice à Eurydice

La mythologie a une caractéristique qui explique son succès : c’est une masse d’histoires où t…

Et ça marche ?

Le verbe marcher a d’abord signifié ‘laisser une marque’. La trace du pas a créé la marche, et …

Pythagore au Japon

PI Cécile Boulaire m’écrit (j’adapte beaucoup son message) : mon pauvre ami, votre ignoran…

Domestiquer les démons

Au Japon, dit-on, il y a beaucoup de genres de démons. Mais les lutins, kobolds et nains sont d…

Ville des signes

Les Japonais sont célèbres, entre autres choses, pour écrire leur langue de façon compliquée. J…