Author: François Jacquesson

L’arbre et le labyrinthe

Il existe un livre d’Umberto Eco qui s’appelle De l’Arbre au labyrinthe. Je voudrai…

Armide en son jardin

Odi come consiglia ! odi il pudico Senocrate d’amor come ragiona !1 Au-delà de Mar…

Rashōmon : le mensonge vrai

Pour nous, Rashomon, c’est le film de Kurosawa, qui a révélé hors du Japon qu’il existait un ci…

La transe et la muse

Acte 1. La transe du langage Un fait est certain : si nous devions peser chacun de …

Langage, langue, dialecte

Quelle est la différence ? ‘Langage’ oriente vers l’abstrait : la c…

De la trace à la ruine

Le Tokaido, 1865. La Route des routes. Elle a totalement disparu. Presque tous ces billets sont …

Balthasar, le mage noir

Les rois mages – les experts sont d’accord – n’étaient pas rois, et n’étaient pas trois. Quel s…

L’art dangereux ?

Seuls les musiciens se souviennent que Winnie a commandé à Manuel de Falla un opéra pour son th…

Le papillon de l’illusion

Dans un billet précédent1, il a été question de « l’Effet papillon » : rien de c…

La concurrence et la science

Des collègues1 discutent d’un chercheur américain qui a truqué son “nombre de citations…

L’avenir de l’âge

Une jeune femme d’environ 20 ans m’a dit que sa génération, c’était tout différent. Le désir d’…

Un appendice à Eurydice

La mythologie a une caractéristique qui explique son succès : c’est une masse d’histoires où t…

Et ça marche ?

Le verbe marcher a d’abord signifié ‘laisser une marque’. La trace du pas a créé la marche, et …

Pythagore au Japon

PI Cécile Boulaire m’écrit (j’adapte beaucoup son message) : mon pauvre ami, votre ignoran…