Author: florencepiron

Missive à François Tatou, mon père (3) : Numérique et ubiquité 

Texte de Léonie Gisèle Tatou Metangmo, professeure de linguistique à l’Université de Ngaoundéré, Cameroun et invitée de Florence Piron. Les autres billets de la série : http://reflexivites.hypotheses.org/8616 et http://reflexivites.hypotheses.org/8588 *** L’esquif léger attend au port Allons rêver bien loin du bord Tous, nous nous rappelons avec contentement cet agréable refrain…

Missive à François Tatou, mon père (2) : Identité(s) et résilience

Texte de Léonie Gisèle Tatou Metangmo, professeure de linguistique à l’Université de Ngaoudéré, Cameroun et invitée de Florence Piron. *** Sans aucun doute, les anthroponymes africains (mais pas seulement !) écrivent l’Histoire – celle d’hier, mais également celle qui se construit sous nos yeux. Je verrais bien dans les divisions du temps…

Missive à François Tatou, mon père : un cœur sans frontières (1)

Texte de Léonie Gisèle Tatou Metangmo, professeure de linguistique à l’Université de Ngaoudéré, Cameroun et invitée de Florence Piron. *** Une malle s’ouvre. Des souvenirs affluent, reconstitués grâce à de précieux témoignages oraux et à des vestiges de l’histoire : photos, correspondances impeccablement conservées par la douce vigilance de l’épouse,…

Partage d’un récit de soi (et faisons connaissance!)

Je le ressens constamment : il est très difficile de se déprendre d’une idéologie dominante, de penser « hors de la boîte » quand notre milieu de vie, nos proches, nos lectures, le système de valeurs auquel nous avons été habitués à croire, les médias, le « sens commun », les demandes de nos…