Author: Maria Alessandra Bilotta

Découverte – Deux fragments de deux manuscrits, probablement toulousains, du Décret de Gratien datant du début du XIVe siècle, retrouvés aux Archives d’État d’Orvieto (Italie)

Deux fragments appartenant à l’origine à deux manuscrits du Décret de Gratien, réalisés dans le Midi de la France, peut-être à Toulouse, ont été retrouvés dans les fonds des Archives d’État d’Orvieto en Italie1. Le premier fragment  (ASCO, Varietà, 1) est une miniature qui introduit les premiers mots de la Cause…

L’apport des « Monuments français inédits » de Nicolas-Xavier Willemin pour la reconstitution d’un manuscrit toulousain du Décret de Gratien

Au XIXe siècle l’enluminure médiévale devint objet d’un intérêt renouvelé ; en particulier, est bien connu l’intérêt pour l’habitude de collectionner des feuillets enluminés isolés, fruits de démembrements de manuscrits médiévaux et renaissants. Ainsi à cette époque tandis que quelques manuscrits plus chanceux étaient acquis par des bibliophiles attachés aux codices…

Découverte – Un manuscrit avec l’Arbor genealogiae regum Francorum de Bernard Gui, enluminé par un enlumineur toulousain, identifié à la Bibliothèque Vaticane

Peu après  le huitième centenaire de l’ordre dominicain (en 2016), fondé par saint Dominique à Toulouse et confirmé par le pape le 22 décembre 1216 sous le nom des « Frères Prêcheurs », les travaux de recherche menés dans la Bibliothèque Vaticane sur les manuscrits enluminés juridiques du Midi de la France,…

Découverte – Deux nouveaux fragments d’un manuscrit toulousain du Décret de Gratien démembré, datant du début du XIVe siècle, retrouvés.

L’habitude de collectionner des feuillets enluminés isolés, fruits de démembrements de manuscrits médiévaux et renaissants, est un phénomène qui a ses racines déjà au XVIIIe siècle et il est bien connu que cet intérêt des collectionneurs pour des folia fugitiva s’est maintenu aussi bien au XIXe qu’au XXe siècle. Ainsi…