Author: Odile Gaultier Voituriez

13-14 mai 1919

            13-14 mai 1919 [1]  &nb…

27-28 avril 1919

            27-28 avril 1919 [1]  &…

13 avril 1919

            13 avril 1919 – Minuit. [1…

15 janvier 1919

15 janvier 1919             Je t’ai quitté hier avant que ma journée fût finie. J’ai reçu la visite d’un vieux colonel en retraite qui fut très connu à une certaine époque, et l’on fut très ingrat envers lui malgré sa grande valeur et son énorme labeur lorsqu’il fut chef d’État-Major…

20 décembre 1918

            20 décembre 1918             Hier matin, scène assez vive avec un Portugais ridicule, M. de Hanem Christo [1], qui, après avoir été un défenseur de la monarchie, s’est subitement transformé en républicain et s’intitule chef de la mission officielle de propagande portugaise. Il m’a envoyé une lettre de protestation contre…

18 décembre 1918

            18 décembre 1918             Hier au soir, je venais de mettre mon pensum à la poste et j’allais chez Venizélos mettre mes cartes lorsque je me suis trouvé nez à nez avec Denys Cochin qui descendait de chez l’homme d’État.             Après m’avoir dit qu’il avait beaucoup insisté pour que Venizélos…

15-16 décembre 1918

15-16 décembre 1918             Je t’ai dit que Pierrefeu était venu déjeuner avec nous. Il descendait du train retour de Metz. Toujours bouillant, plein d’idées et de gaîté, il nous fait le portrait du Boche qu’il s’est pris à détester depuis qu’il l’a vu de près. Arrogant au début, il n’y…

9 décembre 1918

9 décembre 1918             Je venais de terminer mon pensum hier lorsque je reçus la visite de Charlot [1]. Sais-tu qui est Charlot ? C’est l’homme que l’on envoya à une certaine époque pour faire un rapport sur les écoles en Orient et qui conclut à l’établissement d’écoles laïques, cette belle opération…

3 décembre 1918

3 décembre 1918             Il y a eu dans la signature de l’armistice un très fâcheux oubli dont on craint les conséquences et qui pourrait nous susciter bien des ennuis. Tu as vu qu’on a très prudemment établi des zones autour des grandes villes du Rhin. Mais on a oublié…

29 novembre 1918

29 novembre 1918   Les gens de la presse conservatrice répètent à qui veut l’entendre en ce moment que c’est Pétain (ce défaitiste) qui a mis obstacle à la nomination de Castelnau par pure jalousie. Aussi, d’après eux, Foch a-t-il pris Castelnau à côté de lui à Strasbourg en laissant Pétain de côté, ce…

23 novembre 1918

23 novembre 1918   Il y a une situation particulièrement grave en ce moment et qui pourrait, à bref délai, nous amener quelque vilaine affaire. Grâce à l’incohérence de nos pouvoirs publics, on n’arrive pas à ravitailler les pays libérés du Nord dont les malheureux habitants vivent sous un régime dix…

19-20 novembre 1918

19-20 novembre 1918   Les journaux du soir ont annoncé la création d’un nouveau sous-secrétaire d’État des Transports, et la scène qui eut lieu à cette occasion fut comique. Cels, que la guerre rendait sans emploi puisque son sous-secrétariat était celui des sous-marins, trouvait mauvais de redevenir simple député et…

8 novembre 1918

8 novembre 1918   Les dernières nouvelles que nous ayions sur les parlementaires sont celles que je t’ai données dans le téléphone. Ils avaient l’air consterné, nous dit-on à la Présidence. Ils ont même fait mine de se retirer. On ne les a pas retenus et, d’eux-mêmes, ils sont venus…

6-7 novembre 1918

6-7 novembre 1918   Tu as su tous les bruits qui couraient dans Paris puisque tu m’en as téléphoné. J’ai reçu au moins dix coups de téléphone me demandant si l’armistice était réellement signé, comme on le disait qu’il l’avait été à 4h du matin. C’est toujours ma stupéfaction de voir…

18 octobre 1918

18 octobre 1918   J’ai eu ce matin la visite de Jonnart avec lequel j’ai causé environ pendant une heure. Je lui ai demandé ce qu’il y avait de vrai dans ce que l’on m’avait annoncé de la constitution d’une sorte de petit comité qui s’occuperait des questions que ferait naître…

4 octobre 1918

4 octobre 1918   J’ai su ce soir les différentes étapes de la saisie des Débats [1]. Pichon, qui a déjeuné avec nous, nous avait justement dit qu’il devait aller cet après-midi devant la commission des Affaires extérieures. Là il était hermétique et ne répondait pas aux questions des députés sur…