Author: Samuel Nowakowski

Nowakowskismes n°3.5. Ils sont parmi nous !

« Deux routes divergeaient dans un bois jaune ;Triste de ne pouvoir les prendre toutes les deux,Et de n’être qu’un seul voyageur, j’en suivisL’une aussi loin que je pus du regardJusqu’à sa courbe du sous-bois. Puis je pris l’autre, qui me parut aussi belle,Offrant peut-être l’avantageD’une herbe qu’on pouvait fouler,Bien qu’en…

Nowakowskismes n°3.4. Eloge des mauvaises herbes

« Nous sommes déjà des communistes lorsque nous travaillons sur un projet commun, nous sommes déjà des anarchistes lorsque nous trouvons des solutions aux problèmes sans le recours aux avocats ou à la police, nous sommes tous des révolutionnaires lorsque nous créons quelque chose de véritablement nouveau. » Quelques lignes extraites de…

Nowakowskismes n°3.3. L’électrique c’est mieux !

« Même ton ordinateur est une ruine hantée, puisque ton Sang laisse quelque chose derrière lui, chauffantL’outil dans ta main. De très loin, par les milliards de corridors Des semi-conducteurs, les tuyauxMilitaires gémissent à leurs jointures. Ça aussi sent le corps, les polymèresChauffés sentent le lait maternelEt la sueur de l’inquiétude. Fredon de…

Nowakowskismes n°3.2. J’ai fait un rêve !

« Cette exposition annuelle… offrait une caractéristique assez inquiétante : l’omniprésence, dans les toiles accrochées, des thèmes du cataclysme mondial. Comme si ces malades, internés depuis longtemps, avaient pressenti dans les âmes de leurs médecins et infirmières les prémisses d’une catastrophe sismique. »  Après ces quelques lignes qui ouvrent le roman de…

Nowakowskismes n°3.1. Ce monde est toxique !

« Dans la forêt, il y a des chemins qui, le plus souvent encombrés de broussailles, s’arrêtent soudain dans le non-frayé. On les appelle les Holzwege.Chacun suit son propre chemin, mais dans la même forêt. Souvent, il semble que l’un ressemble à l’autre. Mais ce n’est qu’une apparence.Bûcherons et forestiers s’y connaissent…

Nowakowskismes n°2.17 – Quoi ? L’éternité !

« Nous ne courons pas vers la mort, nous fuyons la catastrophe de la naissance, nous nous démenons, rescapés qui essaient de l’oublier. La peur de la mort n’est que la projection dans l’avenir d’une peur qui remonte à notre premier instant. Il nous répugne, c’est certain, de traiter la naissance…

Nowakowskismes n°2.16 – Why think when you can click

Les êtres humains ont du génie pour concevoir, fabriquer et utiliser des outils. Notre talent inné pour l’invention technologique est l’une des principales qualités qui distinguent notre espèce des autres et l’une des principales raisons pour lesquelles nous avons pris une telle emprise sur la planète et son destin. Mais…

Nowakowskismes n°2.15 – Yet another internet

Retour dans les années 60 !  L’histoire est aujourd’hui bien connue… La contreculture des années 1960 en particulier les Hippies et les communautés rurales ! Contrairement à beaucoup de militants de gauche des années 60, les hippies et certaines figures marquantes de ce mouvement (dont un certain Steward Brand) ne…

Nowakowskismes 2.14 “Vos papiers !!”

« Nous fréquentons les frontières, non pas comme signes et facteurs de l’impossible, mais comme lieux du passage et de la transformation. Dans la Relation, l’influence mutuelle des identités, individuelles et collectives, requiert une autonomie réelle de chacune de ces identités. La Relation n’est pas confusion ou dilution. Je peux changer…

Nowakowskismes 2.11. Diffractions

« Alors que nous nous installions pour dormir sous l’apprenti de chaume de notre campement de chasse, sur les contreforts du volcan Sumaco, Juanicu m’avertit : « Dors sur le dos ! Si un jaguar vient, il verra que tu peux le regarder en retour et il ne te dérangera pas. Si…

Nowakowskismes 2.10. L’arrière-pays

« Au cours de la nuit les étoiles se levèrent ; l’immense spectre du Machhapuchare s’irradia de lumière bien que la lune fut cachée. Des moustiques hantaient la grange où nous campions derrière une espèce d’auberge. Mon ami cria en rêve. Comme je ne pouvais pas dormir, je sortis à l’aube…

Nowakowskismes n°2.7 – « Se demander si un ordinateur peut penser est aussi intéressant que de se demander si un sous-marin peut nager »

Ce soir, nous allons nous intéresser à l’intelligence artificielle, et essayer de tordre un peu le cou aux idées reçues, et aux techno-prophètes de tout bord annonciateurs de fin du monde, de singularités technologiques, et de fin des temps ! Ces Nowakowskismes s’inscrivent dans les mots de Edsger Wibe Dijkstra,…

Nowakowskismes 2.6 – Dans le grimoire d’Alan Moore

Pour ce soir, de nombreux thèmes se pressaient pour faire Nowakowkismes, j’ai failli vous parler d’intelligence artificielle, de la question de l’air, de la planète, et puis, non, j’ai passé ces trois dernières semaines dans un grimoire, un livre des merveilles, un livre de magie, et, envouté, je n’ai pas…

Nowakowskismes-2.5 – “L’étrange conte de Noël d’une invisible nommée Rachel”

« C’est Noël ! C’est Noël ! C’est Noël ! Vous avez bien travaillé, vous avez commenté 350720 images, cliqué sur 1 million 351 mille 261 liens, et aimés 3 millions 462 mille 302 fois des articles qui vous ont été recommandés ! Félicitations, et les entreprises qui vous ont employés…

Nowakowskismes 4.2 – Vertiges – Sommes-nous assez courageux pour imaginer au-delà de la limite du «réel» et ensuite faire le dur travail de sculpter la réalité à partir de nos rêves?

Vertiges ce soir, vertiges de l’espace, des questions qu’il nous pose, vertiges d’oser imaginer au delà des limites du « réel ». Ce soir, les Nowakowskismes seront Vertiges face à l’espace, face aux questions qu’il pose, face à cet humain qui se débat sur cette poussière perdue dans l’infini, poussière qui est…

Nowakowskismes 2.2 Ville, cité, smart cité

« Les villes aussi se croient l’oeuvre de l’esprit ou du hasard, mais ni l’un ni l’autre ne suffisent pour faire tenir debout leurs murs. Tu ne jouis pas d’une ville à cause de ses sept ou soixante dix-sept merveilles, mais de la réponse qu’elle apporte à l’une de tes…