Author: Marie-Anne Paveau

La panique décoloniale

En février dernier, quasiment le même jour, sont parus deux ouvrages qui font déjà date dans l&…

« Sexe, race et colonies ». Lecture matérielle (3). Effets et regards

pour Thi Ba Voici le troisième et dernier billet d’analyse de l’ouvrage Sexe, race et colonies, qui concerne essentiellement les problèmes de réception. Le premier, « Sexe, race et colonies ». Lecture matérielle (1). Caractères, nombres, paratextes« , était consacré aux aspects éditoriaux les plus techniques, le second, « Sexe, race et colonies ». Lecture…

« Sexe, race et colonies ». Lecture matérielle (2). Images et textes

Pour Saïda Après un premier billet sur les caractères, les nombres et les paratextes, je consacre ce second texte sur l’ouvrage Sexe, race et colonies à la question des images, qui a été débattue de manière la plus polémique. Ici aussi, mon point de vue est celui d’une linguiste habituée…

« Sexe, race et colonies ». Lecture matérielle (1). Caractères, nombres, paratextes

Pour Victorine et Marguerite J’ai lu Sexe, race et colonies, le livre polémique de l’automne dernier : j’ai lu le texte du livre, plus exactement les textes car ils appartiennent à plusieurs genres et fonctionnent sur plusieurs niveaux, j’ai regardé les images, et j’ai observé le lien entre le texte…

Pour une postlinguistique 8. Ce que (se) disent les plantes. Interactions végétales

« J’ai perdu mon temps ; la seule chose importante dans la vie, c’est le jardinage », Sigmund Freud cité par Francis Hallé, dans Plaidoyer pour l’arbre. Parler de communication et d’interaction végétale, de langage des plantes ou de production de sens par les plantes n’est pas métaphorique. Les travaux en phytosémiotique, neurobiologie…

Pour une postlinguistique 7. En finir avec le zoocentrisme. Analyse du discours végétal

Sous le charme   Si l’idée d’un discours animal paraît encore contre-intuitive à bien des linguistes et des chercheur.e.s en général, celle d’un discours végétal n’est sans doute pas envisageable pour la plupart d’entre elleux autrement que comme une fiction poétique. Pourtant, les recherches menées en biologie et neurobiologie végétale,…

En finir avec l’anthropocentrisme – l’analyse du discours animal

Chaser, la chienne border collie aux mille mots du chercheur John Pilley La question des animaux s’est imposée dans l’espace public mais également dans la recherche en sciences humaines et sociales, questionnant la doxa spéciste sur laquelle reposent bien des fondements de nos sociétés. Dans les trente dernières années, elle…

Pour une postlinguistique 5. Un réalisme qui n’a plus peur de l’agentivité des choses

« Le réel, c’est non pas ce qu’il nous arrive d’en penser, mais ce qui reste inchangé par ce que nous pouvons en penser. » (Peirce, Collected Papers 8.12, cité par Tiercelin 2017 : 17) Les linguistes auront sans doute reconnu dans ce titre une paraphrase du titre d’un article…

Pour une postlinguistique 4. Biographies de choses au-delà de l’humain

Le sens commun des Occidentaux contemporains, construit sur diverses traditionshistoriques en philosophie, en droit et dans les sciences naturelles, tend à opposer les « mots » etles « choses ». Bien que cela n’ait pas toujours été le cas, même en Occident, ainsi que MarcelMauss le notait dans son fameux…

Pour une postlinguistique 2. Écouter les forêts penser, provincialiser la linguistique

Comment pensent les forêts est un ouvrage qui a recueilli un certain écho dans la presse (par exemple ici, ici ou ici) et a touché le public dit cultivé comme les milieux de la recherche (lire ici une recension dans la revue Cygne noir). C’est un texte de l‘anthropologue Eduardo…

Pour une postlinguistique 1. Dépasser les dualismes

L’épistémè des sciences humaines et sociales, c’est-à-dire leur horizon épistémique (celui des savoirs disponibles et mobilisables) et épistémologique (celui des modes d’élaboration et de validation des savoirs) s’est considérablement modifiée ces trente dernières années au niveau mondial, mais il n’est pas sûr qu’elles s’en soient vraiment aperçues, en particulier en…

Série de (fin de) printemps. Pour une postlinguistique

Je n’ai pas publié de série de saison depuis longtemps, mais le concept est toujours vivant ! Tardivement dans ce printemps 2018 bien avancé, voici une nouvelle série qui concerne l’épistémologie de la linguistique. Le but : res-pi-rer ! in-ven-ter ! et faire en sorte que la linguistique parle du…

Les poings d’Ahed Tamimi ou de la vidéo comme unité de sens

« Nous ne savons que trop bien que notre liberté est incomplète sans la liberté des Palestiniens, sans la résolution des conflits au Timor, au Soudan et dans d’autres parties du monde » (Nelson Mandela, discours prononcé dans le cadre de la « Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien » le 4…

« 5 mn pour les victimes, 5 mn pour les bourreaux ». Le démon de la symétrie

La semaine dernière une militante féministe, Irène Kaufer Briefel, publiait un post critique sur Facebook puis un article dans le mensuel Axelle, à propos d’un colloque organisé en novembre prochain à Charleroi, et intitulé « Regards croisés sur la violence conjugale… la rencontre de deux souffrances ». Parmi les invité.e.s, un psychologue défendant…

Être avec le malade 9. Les sacs

Sur le chemin de l’hôpital, aller ou retour, je porte des sacs, plusieurs sacs. J’ai l’impression que ma vie se fait avec ces sacs en ce moment. Je sais qu’un jour je vais les déposer mais pour le moment je vis avec ces sacs. Les femmes que je croise à…